Nous sommes le monde.

Share Button

En sophrologie caycedienne (celle de son fondateur le Professeur Alfonso Caycedo, neuropsychiatre), nous allons beaucoup plus loin que la simple relaxation avec visualisation. Nous ne racontons pas d’histoire ou métaphore.

Nous apprenons à nous écouter tout en nous relaxant et éliminant les tensions , à ressentir notre corporalité …. c’est la découverte.

Avec notre société moderne très stressante, trop axée sur la consommation rapide, nous perdons le contact avec nous-mêmes. 

Séance après séance, nous allons reconquérir cet espace personnel, notre jardin secret, notre moi profond.

Cette conquête nous transformera et nous fera découvrir  nos  valeurs existentielles plus profondes comme la liberté,  la responsabilité, la dignité.

Ces valeurs me font avoir un nouveau regard sur mon existence et le sens de ma vie. Je suis plus sensible aux problématiques environnementales, à la cause animale, à l’humanité, à la vie dans son essence même.

Je suis libre de mes choix et en suis responsable. Je sais que le changement est possible.

Comme dit l’astrophysicien Reeves « La pollution n’ est pas un gros problème … mais six milliards de petits problèmes. »

Se changer avec la sophrologie, changer le monde. 

Réflexion suite à la lecture de l’introduction du livre « Se changer, pour changer le monde » de Christophe André, Jon Kabat-Zinn, Pierre Rabhi, Matthieu Ricard.

Share Button