Saint-Valentin et les facettes de l’Amour

Share Button

Saint-Valentin et les mille facettes de l’Amour

Bonne Saint-Valentin à tous !

L’Amour pourrait être comparé à un diamant avec ses nombreuses facettes. Nous avons tous de l’amour en nous, que nous recevons, que nous offrons.

En effet, il y a différentes manières d’aimer.

Premier attachement : époque nourrisson

Tout d’abord, nous avons une première relation d’amour dès notre naissance,  avec notre mère ou avec la personne qui s’occupe de nous.

Cet attachement est très important pour notre santé psychologique à long terme.  Si nos besoins de cette époque de notre vie sont respectés (notamment le besoin de sécurité), si nous nous sentons aimés, nous pourrons grandir sereinement, nous pourrons surmonter la solitude et avoir confiance en nous.

Voici un lien qui explique de manière détaillée ce premier attachement:

attachement du nourrisson : notre premier lien d’amour

C’est amour est très complexe, tellement fort, que parfois l’enfant reste fidèle à cet amour même si le parent est violent. L’enfant va alors l’excuser et porter la responsabilité des actes sur lui-même. C’est toute la problématique des enfants abusés ou battus qui ne portent pas plainte contre leurs géniteurs.

Bonne fête à tous les enfants de …

Et du côté des parents ?  amour inconditionnel?

Qui dit nourrisson, enfant, dit aussi parents de l’autre côté de la relation.

Une  autre facette de l’Amour. Un amour profond et inconditionnel. Ne sommes-nous pas prêt à pardonner tout à nos enfants?

D’ailleurs ne dit-on pas aussi qu’il n’y a pas de mot pour évoquer un parent qui a perdu son enfant.

Cet amour commence dès l’idée de conception. Lien déjà très fort pour ce projet d’enfant. Tristesse immense de ne pouvoir enfanter.  D’ailleurs la perte d’un fœtus même très précocement est une véritable déchirure pour la mère qui a déjà commencé à transformer son corps pour l’accueil de cette nouvelle vie.

Bonne Saint-Valentin

Red apple with a heart symbol isolated on white

à tous les parents et à tous ceux qui ont cet amour d’enfant en eux. Bonne fête aussi à tous ceux qui ont un petit ange quelque part.

Amour d’un autre : Valentin, Valentine

L’amour d’un autre, complémentaire de soi avec qui nous allons peut-être partager notre quotidien, fonder une famille, construire une maison, …. notre Valentin ou Valentine.

Origines de la Saint Valentin

Est-ce un Amour inconditionnel? Personnellement, je pense que NON.

La preuve ? Les trop nombreux divorces et séparations. A la moindre occasion, parfois à la première difficulté, ils se séparent. C’est l’amour le plus exigeant! Etre là pour combler les manques de l’autre, pour assouvir toutes nos et ses projections, ….. C’est l’amour qui requiert le plus d’attention, de patience, d’introspection….. d’amour.

Aimer l’autre assez pour le laisser être lui et pas ce que nous voulons qu’il soit.

Les autres facettes ?

l’amour des animaux, de la nature, de la Vie en général et surtout l’Amour de soi.

Ce sera pour un prochain post car je vais m’occuper de mon Valentin, de mes enfants, du chat, du chien et de MOI.

 

Bonne Saint-Valentin à tous !

 

 

 

 

Share Button

Tout l’intérêt de penser positivement

Share Button

Positivement.

En sophrologie, l’action positive est importante. La lumière est mise sur le positif sans négliger pour autant la présence du négatif. Même si nous observons toutes les sensations se présentant à notre conscience, nous allons mettre en avant les agréables.

Voici une histoire qui confirme bien qu’il vaut mieux vivre entourés de gens positifs plutôt que parmi des pessimistes.

grenouille

positive

A bon entendeur, salut !

Un groupe de grenouilles voyageait à travers les bois quand deux d’entre elles tombèrent dans un trou très profond. Quand les autres grenouilles virent jusqu’à quel point le trou était profond, elles dirent aux deux grenouilles tombées dans le trou qu’elles allaient mourir tellement le trou était profond.

Les deux grenouilles ignorèrent leurs amis et essayèrent malgré tout et de toutes leurs forces de sauter en dehors du trou. Les autres grenouilles continuèrent de leur dire d’arrêter puisque c’était inutile de tenter de sortir d’un trou aussi profond.

Finalement, après quelque temps, une des deux grenouilles tint compte de ce que les autres disaient et abandonna la lutte. Elle mourut effectivement. L’autre continua de sauter aussi fort qu’elle le pouvait. Toujours et encore, la foule de grenouilles hurlait d’arrêter de souffrir et suggérait de se laisser mourir. Elle sauta encore plus fort et finalement réussit à se sortir du trou.

Quand elle y parvint, les grenouilles qui l’observaient lui demandèrent comment elle avait réussi. Elle n’entendit pas leur question. Ils répétèrent jusqu’à ce qu’ils comprennent que la grenouille survivante était sourde.

Quelle fut leur surprise lorsque la grenouille survivante les remercia de leur enthousiasme et de leur encouragement.

Auteur inconnu

Si la grenouille avait fait de la sophrologie, elle aurait eu confiance en elle et en ses capacités. Elle aurait appris des techniques simples pour rebondir et elle aurait été sourde aux remarques des autres.

Sabine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share Button